Pages

RECHERCHEZ SUR LE BLOG :

Rechercher dans le Blog

vendredi 5 août 2022

Panzer (les éditions Jocelyn Houde) - 001 - 002

 


Editeur : Les éditions Jocelyn Houde

3 tomes

  • 1. La patrouille des 7 - 01/1998
  • 2. Périls dans la jungle - 01/1999
  • 3. L'île des maîtres du monde - 01/2005


Lien MédiaFire - 001
Lien MédiaFire - 002

N’oubliez pas  de remercier…

Merci à Guymauve pour ce partage.

15 commentaires:

  1. Un grand merci Lulu pour fiche et ajustements..!.

    RépondreSupprimer
  2. Merci Lulu et Guymauve.

    RépondreSupprimer
  3. Idem, je découvre avec merveille ces raretés. Merci Guymauve et Lulujojo, encore deux exemplaires qui ne finiront pas aux oubliettes du PF.

    RépondreSupprimer
  4. Je connaissais le n° unique d'Elisa Presse mais pas ces 2 tomes.
    Merci à Guymauve et Lulu pour ce partage inédit.

    RépondreSupprimer
  5. merci pour cette superbe trouvaille & bcv

    RépondreSupprimer
  6. Un grand merci à Guymauve et Lulu
    Un trésor déterré de plus

    Serge

    RépondreSupprimer
  7. Rare et bon c'est le bdmag exhumator évidemment ! Merci guimauve et lulu

    RépondreSupprimer
  8. merci pour ces raretés!

    RépondreSupprimer
  9. Merci beaucoup
    John49

    RépondreSupprimer
  10. Une BD canadienne que je ne connaissais pas. J’imagine que ça n'a pas traversé l'Atlantique ( ? ).
    Drôle d'idée de la nommer Panzer alors que les histoires se déroulent en Asie... Peut-être que l'auteur avait imaginé une série guerrière abordant différents théâtres d'opération, ce que semble confirmer le tardif troisième et dernier opus, mais qu'un manque ( ? ) de succès ne permit pas de finaliser ?
    On ne le saura probablement pas, l'auteur, Jocelyn Houde, est décédé en 2007 à l'âge de 47 ans.
    Côté dessins, ça me rappelle, par le manque de réalisme dans les détails des armements (étrange d'ailleurs pour quelqu'un qui se présentait comme un amateur du second conflit mondial), aux récits Boixcar traduits en français par Artima. Le style de ces dessins fait d'ailleurs penser aux petits formats des années 1960, est-ce voulu ? Car ça tranche avec la BD réaliste de la fin des années 1990, lorsque les deux premiers numéros sont parus.

    Un grand merci pour cette découverte. Cela donne envie de découvrir sur le même thème de la guerre sa BD Les Derniers corsaires sur le monde des sous-marins sujet régulièrement passionnant, que ce soi en film ou en littérature.

    RépondreSupprimer

Un petit merci et quelques mots font toujours plaisir, alors ne soyez pas timides ^^